Des têtards fluorescents au service de la communauté !


Mais en quoi ces petites créatures peuvent-elles bien nous aider ?

Appelées sentinelles de l'eau, ces têtards sont des organismes génétiquement modifiés par une entreprise française de biotechnologie appelée WatchFrog. Mais pour quoi faire ? 

En rajoutant un gène appelé GFP pour Green Fluorescent Protein dans le génome des parents de ce têtard, celui-ci est maintenant capable de devenir fluorescent ! Mais pas dans n'importe quelles circonstances. Ce gène a été adapté pour réagir seulement lorsque le système hormonal de la grenouille est perturbé. Ainsi, en présence de différents perturbateurs endocriniens, ces petits têtards deviennent vert fluo ! Une fonctionnalité très interessante qui permet de mettre facilement en évidence des micropolluants.

WatchFrog élève actuellement 3 lignées différentes de grenouilles qui produisent des supersentinelles spécifiques à trois catégories de perturbateurs endocriniens : 
  • les perturbateurs thyroïdiens, qui agissent sur le système nerveux central et le rythme cardiaque
  • les perturbateurs oestrogéniques, qui agissent sur l'appareil reproducteur féminin
  • et enfin, les perturbateurs androgéniques, qui agissent sur l'appareil urinaire et génital masculin
Ces têtards sont déjà d'ailleurs utilisés par plusieurs municipalités pour tester la qualité de l'eau de leur ville, comme Melun, Pau ou encore Bruxelles, mais aussi par des entreprises comme EDF ou Sanofi. Ils sont même utilisés par l'agence de protection de l'environnement américaine ! 

Des petits têtards fluorescents qui peuvent améliorer la santé de l'Homme : le CECF valide ! 

Sarah P. 

Sources :




NouveauxArticles AnciensArticles Accueil

0 commentaires:

Publier un commentaire