vendredi 16 novembre 2018

Un ordinateur, ça chauffe !



L'une des plus grandes évolutions de notre temps est sans conteste l'avènement de l'informatique, et particulièrement des superordinateurs.
Capables pour certains d'effectuer plusieurs millions de milliards d'opérations par seconde, ces incroyables machines nécessitent néanmoins une quantité astronomique d'énergie pour refroidir leurs circuits.

Dans ce cas, plutôt que de gaspiller de l'énergie, pourquoi ne pas se servir de la chaleur que les superordinateurs produisent comme chauffage ?

C'est l'idée que la startup Qarnot Computing développe depuis 2010, et qui est dors et déjà mise en application.

La société construit des radiateurs révolutionnaires qui fonctionnent avec... des processeurs informatiques ! En exécutant des calculs complexes, ces derniers produisent de la chaleur, qui est librement dissipée dans les différentes pièces d'un logement, faisant monter la température aussi efficacement qu'un chauffage classique.

De plus, cette technique propose une alternative à la construction de "data center" géants, très couteux économiquement et énergiquement, tout en permettant aux habitants de logements modestes de profiter de cette chaleur auparavant inutilisée. La réduction de l'empreinte écologique de ce type d'exploitation est aussi l'un des piliers du projet.

Voici un concept plein de bon sens, que CECF partage avec joie !

Lien source : https://www.linformaticien.com/dossiers/cryptoradiateur.aspx#suite

lundi 12 novembre 2018

Alternative pour les diabétiques


Nouvel espoir pour les diabétiques de type 1 !

Après 20 années de recherches, le CTTM (Centre de transfert de technologie du Mans) et le CEED (Centre européen d'étude du diabète) ont réussi à créer un pancréas artificiel autonome (Mailpan).

Cet organe va potentiellement pouvoir changer la vie de 25 millions de personnes à travers le monde dont bientôt 200'000 en France atteintes d'un diabète de type 1. En effet, fini les risques de rejet d'une transplantation classique sans parler de la pénurie d'organes, mais aussi terminés les traitement fastidieux d'injection d'insuline.

Testé sur l'homme depuis 2015, ce procédé diminue de 8 fois les risques d'hypoglycémie !  Le site techno-médecine nous parle de tout cela plus en détails.

La production du pancréas artificiel Mailpan a été donnée à la société française Defymed.

Le diabète est un défi majeur de santé publique en constante augmentation et c'est pour cela qu'ici à CECF nous voyons toute solution à ce problème avec soulagement.

Florian T.

mercredi 7 novembre 2018

Coccon lance des refuges urbains pour les sans abris


Une solution pour les sans-abris pour lutter contre l'exclusion et les aider à retrouver des repères nécessaires à la vie en société.

Présents sous forme de kiosque, ces abris permettent aux personnes hébergées de bénéficier d'un endroit propre, individuel où ils peuvent dormir, le laver, laisser leurs objects personnels.
En bref, un endroit qui leur permette de se reconstruire et de se réinsérer.

Un toit ne suffit pas, une personne sélectionnée pour sa capacité à se réintégrer est également accompagnée par un "cocooner":  bénévole qui l'accompagnera humainement et administrativement dans sa démarche de réinsertion.

CECF applaudit les concepteurs de "Cocoon" qui ont lancé cette opération de solidarité à laquelle participent le secteur public et le secteur privé.

Ellisabeth D.

dimanche 4 novembre 2018

PLus de 200 poules adoptées pour lutter contre le gaspillage


100 foyers des Lisses ont été sélectionnés par le SIREDOM (syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et ordures ménagères) pour adopter deux poules chacun.

Pour héberger leur callinacés, chaque famille s'est vu remettre un poulailler.

Une poule pond environ 200 oeufs par an et consomme près de 150 kg de déchets alimentaires pendant cette même période.

C'est la troisième année que le SIREDOM réalise cette opération, pour la joie des petits ... et des grands.

Pour découvrir les détails de cette opération, cliquez ici pour lire l'article.

Une initiative qui, outre le fait de traiter des déchets alimentaires de manière naturelle, permet une fois encore promouvoir des actions écologiques. CECF encourage ces initiatives et les fait connaitre à tous ses lecteurs.

mercredi 31 octobre 2018

Ils sont là pour nous mais aussi pour les autres



Le métier de secouriste est essentiel et l'actualité est là pour nous le rappeler constamment, par exemple récemment lors de la catastrophe sur l'île des Célèbes en Indonésie.
Nous avons en France de très bonnes équipes de secours réputées dans le monde entier, comme l'association Secouristes sans Frontières dont les membres possèdent tous le P.S.E 2 (Premier Secours en Equipe de niveau 2). Ils s'entraînent régulièrement afin d'être toujours prêts à intervenir sur le lieu d'une catastrophe. Leur centre principal se situe à Dijon.
Ces gens sauvent des vies et cela n'a pas de prix. Et pourtant ils ne sont que bénévoles !  Leur mérite n'en est que plus énorme.
Chez CECF nous encourageons tous ceux qui le peuvent et le désirent à s'engager dans une association et à se former aux premiers secours. Un moyen gratifiant d'aider les autres qui sont dans une absolue nécessité.

Florian T.

vendredi 19 octobre 2018

Job Dating, CECF à la rencontre de ses futurs animateurs à Toulouse.

 

Dans le cadre de notre partenariat avec le Crédit Agricole notre association a profité d’un "job dating" organisé par Wizbee et le crédit agricole le 2 octobre.

Nous y avons rencontré les bénévoles qui seront les futurs animateurs des formations sur les réseaux sociaux et l’usage des applications sur les réseaux mobiles qui se tiendrons en novembre.

     Le job dating, organisé dans le restaurant le Duplex à Toulouse, proposait de mettre en contact les recruteurs avec différents profils dans un cadre différent, plus détendu.

     L’association a pu, aux côtés d’entreprises locales qui recrutent, faire découvrir la Volont’AIr expérience et trouver de nombreux profils de bénévoles désireux d’ajouter une expérience associative enrichissante à leur CV.
Tous ont prévu d'être présents pour animer la vingtaine de formations prévues du 5 au 17 novembre.

Florian PEREZ.

lundi 15 octobre 2018

La traduction pour tous


Voyager sans avoir à connaître la langue du pays mais pouvoir se faire comprendre voilà un rêve en passe de se concrétiser pour tous !
Que se soit au moyen d’un appareil dédié ou par une application sur son smartphone plus besoin de connaître la langue étrangère pour pouvoir échanger avec son interlocuteur.
Attention tout de même ! S’il est plutôt facile de pouvoir utiliser ces outils pour les échanges basiques, il est encore un peu hasardeux de les utiliser pour un usage professionnel. En effet quand il faut être ultra précis dans le dialogue il peut arriver que les résultats ne soient pas encore parfaits.
Au niveau des appareils dédiés, nous trouvons, par exemple le Vasco Translator Mini de Vasco Electronics ou le Comet V74 de chez Comet. 
Pour les applications sur vos smartphones, il y a bien sûr la plus connue Google Traduction mais aussi iTranslate ou TripLingo qui sont très abouties aussi.
La sortie audio de la traduction par les appareils est le gros avantage de ces derniers, car peu d’applications le font sans difficultés.
D’autres infos intéressantes sur 1&1 Digital Guide ou Classement Traducteurs.
Chez CECF nous voyons ces outils d’un bon œil car il est indispensable de pouvoir échanger entre cultures et tout ce qui permet de le faciliter est important.

jeudi 11 octobre 2018

Déchets organiques contre légumes ...




Ce projet prometteur a intégré hier le "Urban Lab" de la ville de Paris et devrait, dans les prochains mois, être mis en place sur un arrondissement parisien.

Un bel exemple d'économie circulaire qui permettra aux restaurateurs d'échanger leurs bio-déchets ... contre des légumes de qualité cultivés en agriculture urbaine ou chez les agriculteurs de proximité.

Vépluche et ses partenaires assurerons la collecte et la transformation des bio-déchets en énergie (via une phase de méthanisation) et en engrais ... qui seront utilisés pour fertiliser les champs où seront cultivés ... les légumes qui seront revendus aux restaurateurs.

Un schéma complexe mais efficace que nous vous invitons à découvrir dans cette vidéo.

Vépluche est un projet tels que ceux que CECF aime promouvoir ! Souhaitons bonne chance à Clara pour la mise en place de cette initiative .

Elisabeth D.

lundi 1 octobre 2018

Une agriculture raisonnée pour des abeilles en pleine forme !




Pour décrire le projet de Fred & sa Grange aux Abeilles en quelques mots, on peut parler de respect de la Nature, de développement durable, de mode de vie plus sain ou encore d'agriculture raisonnée. Mais ce qui est certain, lorsque l'on se place dans un contexte de transition écologique plus que jamais préoccupant, c'est que ce projet est exemplaire !

Avec plus de 100 ruches, une production de miel varié et de qualité, un élevage de 250 volailles en plein air, et des idées plein la tête, Fred n'a pas fini de surprendre. C'est avec passion qu'il s'est lancé dans cette aventure, et il démontre dors et déjà qu'une refonte de certaines pratiques agricoles est parfaitement possible et viable sur le long terme, tout en répondant à certaines problématiques environnementales et humaines.

Pour en savoir plus, il est conseillé de le contacter via sa page Facebook.

CECF est heureux d'apporter son soutien à ce projet agricole plein d'avenir !

Tristan R.




jeudi 27 septembre 2018

Le "plogging" vous connaissez ??


Une nouvelle expérience sportive ...

Contraction de "Plocka" ("ramasser" suédois) et de Jogging.

Une activité qui permet de se dépenser tout en contribuant à débarrasser les rues de détritus.

L'équipement du "ploggueur" :

  • un tee-shirt qui annonce bien la couleur : 1 run = 1 déchet
  • un sac à dos à cordons
  • des gants de caoutchouc
  • un sac poubelle transparent
sans oublié l'indispensable : une bonne paire de chaussures de jogging et ... de la souplesse dans les genoux !

Pour les inconditionnels du jogging (et pour les autres) découvrez ici les motivations de ces "ploggueurs".

Une pratique sportive, écolo et sociale (elle se pratique généralement à plusieurs) que CECF encourage ... même si tous les bénévoles ne l'ont pas encore adoptée 😉

Elisabeth D.



vendredi 21 septembre 2018

Espoir pour les malvoyants de France


Le site web Industrie et Technologies nous informe d’une excellente  nouvelle.
La société de bioélectronique française Pixium Vision a annoncé l’activation de son implant photovoltaïque PRIMA chez cinq patients atteints de la forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).  Certes ce n’est que le début de l’étude clinique, mais des résultats plus complets devraient être disponibles pour la fin de l’année et, en cas de succès, amèneraient vers une étude clinique plus large dans le but d’une commercialisation future.
Chez CECF nous voyons cela comme une avancée importante pour les personnes malvoyantes, car cela leur rendra une qualité de vision correcte avec un minimum de désagréments.

jeudi 6 septembre 2018

Le coeur bionique : quand Science-fiction devient Science




Voici encore une information qui va secouer le monde de la chirurgie cardiaque, et de la médecine en générale.

La société française Carmat développe depuis les années 90 un cœur artificiel, destiné à être transplanté aux patients souffrant d'insuffisance cardiaque, et n'étant pas en condition adaptée pour accueillir un greffon humain.

Le dernier essai de transplantation en date a été plus que concluant pour un patient kazakh, qui a reçu le cœur Carmat fin 2017.
Verdict : Non seulement cette personne a survécu 8 mois avec un cœur bionique, mais en plus son état s'est suffisamment amélioré pour qu'un cœur humain lui soit greffé après retrait du cœur artificiel. Une incroyable réussite !

Cette phase de test se déroule encore actuellement, et plus d'une dizaine de patients sont porteurs du cœur artificiel. Si tous les essais sont aussi concluants, le cœur Carmat devrait être commercialisé fin 2019.

Une actualité passionnante et remplie d'espoir, que CECF est heureux de partager !

Lien vers l'article : Cœur artificiel Carmat : un patient greffé d'un vrai cœur grâce à la prothèse.
Pour en savoir plus sur Carmat : https://www.carmatsa.com/qui-sommes-nous/

Tristan R.

mercredi 5 septembre 2018

Comment je suis passée de la recherche d'emploi à salariée grâce au bénévolat ?




À 22 ans, je validais ma 4ème année d'étude en communication et marketing. Avec plusieurs stages à mon actif et une dernière année en alternance, je bénéficiais d'une expérience d'un an. Pourtant, après plusieurs entretiens au cours de l'année, je passais à deux doigts du poste car mon manque d'expérience m'était reproché. 
Or, comment acquérir plus d'expérience si on ne me laissait pas ma chance ? C'est ainsi, par le biais de tousbenevoles.org, que je me suis orientée vers le bénévolat, en recherchant des associations qui avaient des besoins en communication.
C'est ainsi que j'ai découvert CECF qui recherchait une chargée de communication. J'ai de suite adhéré à leurs valeurs et leur fonctionnement. Cela m'a permis de mettre à profit plusieurs choses :

-Me faire de l'expérience
-Maintenir une activité professionnelle 
-Soutenir une cause et donner de mon temps 
-Rencontrer de nouvelles personnes 
-Élargir mon réseau

J'ai donc proposé de mettre en place plusieurs actions de communication. J'ai ajouté cette expérience à mon CV et devinez quoi ? J'ai enchaîné les entretiens d'embauche ! Mon expérience dans le bénévolat attirait les recruteurs. Elle montrait également ma motivation et mon envie de m'investir.
J'ai finalement décroché un emploi deux ou trois mois après avoir adhéré à CECF. Je continue mes actions auprès de l'association en même temps que mon poste.

Le bénévolat est vraiment une expérience enrichissante qui permet d'ouvrir des portes. Pensez-y !

Marine J.