lundi 17 décembre 2018

Le compostage, une solution "low tech" qui n'est pas si récente ...


Au 18ème siècle, les maraichers cultivaient la quasi totalité de la nourriture de Paris grâce à la chaleur dégagée par le compostage du fumier des chevaux de la ville ...
Au 21ème siècle, plus de chevaux dans la ville mais des biodéchets (composés des épluchures, des restes de nos repas et des déchets de jardin). 

Nous n'avons donc rien inventé dans le domaine du compostage. Cependant, nous avons maintenant, grâce à des techniques récemment mises au point, le moyen de récupérer la chaleur générée par la décomposition des biodéchets.

Le blog de l'économie circulaire explique que, d'après les équipe de L'IRSTEA, 1000 tonnes de biodéchets permettraient de couvrir les besoins en chauffage d'une serre de 3 hectares.

De nos biodéchets vers nos légumes, un parfait exemple d'économie circulaire tel que CECF aime les découvrir !

Elisabeth D.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire