lundi 2 janvier 2017

L’expérience Bénévole : un tremplin pour l’avenir



Sur un marché du travail saturé où la concurrence est rude, les personnes en charge des recrutements exigent de nombreuses compétences et un CV assurément bien rempli. Dans un tel climat, mettre en avant son profil s’avère être une tâche des plus ardues, notamment pour les jeunes diplômés ne disposant rarement d’expériences significatives en lien avec leur formation.


Diplômé d’un Master en droit des affaires, j’ai pour ma part l’ambition d’intégrer prochainement une école de commerce dont l’accès est très sélectif.


Après avoir postulé pour être bénévole au sein de la CECF, cette dernière m’a rapidement accordé sa confiance. Il m’a alors été confié la tâche de créer un pôle juridique au sein de la l’association. J’ai pu alors prendre des initiatives pour entreprendre les recrutements des membres du pôle, en assurer la gestion et répartir les missions qui nous étaient confiées. Autant de tâches qui m’ont permis de développer de précieuses compétences en management et en recrutement, tout en gardant une casquette de juriste dans l’élaboration de consultations.


Quoi de plus valorisant pour une candidature en école supérieure de commerce qu’une expérience dans le management en adéquation avec ma filière d’origine ?


Mettre en avant ces qualités grâce au passeport bénévole, un véritable certificat reconnaissant mes missions, va représenter une chance indéniable de donner de la force et du poids à ma candidature. D’une part en matière de compétences et d’autre part en démontrant des qualités telles que l’ouverture d’esprit ou l’altruisme ; atouts qui sauront faire la différence lors de mes futurs entretiens.


Mais en somme ce qui pour moi s’avère être le plus gratifiant, c’est de pouvoir travailler pour une mission au service du plus grand nombre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire